L'innovation, entre science et science-fiction, ISTE éditions, 2017

 
L'innovation entre science et science-fiction


 

L’imagination est un élément clé de l’innovation dans les sociétés techno-scientifiques. Le débat sur la fonction prophétique de la science-fiction est présenté dans ce livre. Les histoires des technosciences et de la science-fiction sont interconnectées, à tel point que de nombreux secteurs, notamment dans l’industrie spatiale ou les TIC admettent ouvertement leurs intérêt pour ce type d’imaginaire. L’imaginaire fut longtemps condamné moralement par de grands philosophes et devient de pus en plus légitime depuis quelques décennies. La science-fiction est particulièrement réputée pour ses descriptions du futur. Or, innover signifie créer le futur. C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’entreprises sont intéressées par cet imaginaire.

La première partie de ce livre présente une brève histoire de la science-fiction, avec un intérêt spécifique pour les technologies utopiques. Des auteurs comme Mary Shelley, H.G. Wells, Jules Verne, Albert Robida, Hugo Gernsback, ou des écrivains de hard science-fiction, de cyberpunk ou de biopunk, sont présentés pour évaluer quelle est la fonction de leurs fictions sur les acteurs à différents niveaux des processus d’innovation.

Le fait que les organisations utilisent de plus en plus la science-fiction est devenu tellement commun que la question de la valeur légale des technologies utopiques est posée. Faut-il mettre en place un système de brevets pour les protéger et s’assurer de la rémunération des artistes qui ont anticipé et prédit les évolutions des processus d’innovation technologique?

Plusieurs exemples d’utilisation de la science-fiction par les organisations sont présentés. Le design fiction et le prototypage science-fictionnel utilisent l’imagination pour innover. Microsoft, Orange, des programmes chinois, mais aussi l’ESA, la NASA et de multiples think tanks deviennent conscients de l’intérêt de stimuler la créativité avec la science-fiction. Ce livre est l’occasion de présenter l’imaginaire de différents secteurs comme les technologies convergentes, la robotique, l’industrie spatiale (la conquête de Mars par exemple), et de poser la question de la fonction idéologique d’un imaginaire de plus en plus influent sur le business et les découvertes scientifiques. La science-fiction est souvent mentionnée dans les projets scientifiques les plus ambitieux. Le Marsisme, par exemple, est un néologisme créé pour décrire l’idéologie de la conquête de Mars. Il est particulièrement influencé par les films et les romans de science-fiction.

Dans quelle mesure la science-fiction est-elle la matrice discursive de l’innovation? Constitue-t-elle un danger pour la société, et est-il nécessaire de la contrôler pour éviter qu’elle mène à des découvertes dangereuses? Une méthode pour filtrer l’imagination dans les organisations pour optimiser ses vertus stratégiques est présentée dans la première partie. La théorie de l’impact des fictions technologiques sur l’innovation est inspirée par des auteurs comme Gaston Bachelard, Gilbert Durand et Lucien Sfez. La question de l’origine imaginaire de la science est cruciale pour comprendre et stimuler les politiques de R&D. Gilbert Durand explique que l’imagination symbolique est à l’origine des découvertes scientifiques. La théorie des archétypes de Jung développait aussi cette intuition initiale. Dans cette perspective, l’hypothèse d’un imaginaire à l’origine de la science est présentée. Les innovations technologiques apparaissent initialement dans un inconscient prophétique. Face à de nouvelles conditions de vie, l’Humanité accède à de nouvelles technologies utopiques et archétypales, qui sont représentées comme des innovations technologiques potentielles encourageant les scientifiques et les innovateurs.

Les sociétés et les organisations, même les plus rationnelles, doivent porter une attention particulière à leurs imaginaires, leurs religions et leurs idéologies, car elles justifient leur organisation sociale. L’utopisme technologique et la science-fiction sont des éléments clés pour l’innovation dans les sociétés industrielles. Les organisations innovantes sont challengées par la nécessité de développer leur imagination science-fictionnelle pour demeurer les leaders et anticiper les nouveaux cycles économiques.

Création de site internet: Cianeo